Soft Machine “Bundles”

Cet album sorti en 1975 marque à la fois la déliquescence de l’esprit Soft Machine et les débuts de l’un des plus grands gratteur anglais de l’époque : Alan Holdsworth, virtuose itinérant et éternel insatisfait, qui ne restera que le temps de cet album.« Bundles » est un parcours musical bien ancré dans cette esthétique appelée jazz rock. Je crois que la musique présentée ici va au-delà.  C’est réellement un très grand album d’improvisations instrumentales

Découvrez donc l’œuvre méconnue de cette formation de Canterbury.

A noter que la magnifique pochette et un tableau réalisé par le peintre britannique Reg Cartwright.

 

Du velours dans les oreilles

Laisser un commentaire